Calculer mes revenus potentiels en Airbnb

Avant de louer son bien en saisonnier, il faut avoir à l’esprit que :

  • Plus encore que dans l’immobilier traditionnel certaines adresses valent significativement plus que d’autres sur le marché du tourisme ; pour ne prendre qu’un exemple, le Marais ou l’île Saint Louis à Paris sont parmi les quartiers les plus touristiques d’Europe et louer en saisonnier fait particulièrement sens.

 

  • Dans notre secteur le m2 ne donne pas le La : c’est la capacité, à savoir le nombre de personnes que peut accueillir un logement, qui compte en saisonnier. C’est pour cela qu’on cherche à maximiser le nombre de couchage dans la limite de du raisonnable et de l’espace : mettre un canapé-lit dans un T3 c’est générer 30% de revenus supplémentaires !

 

  • La décoration intérieure, les équipements et plus généralement la qualité du bien affecteront à la hausse comme à la baisse vos revenus locatifs. Un bien excentré des quartiers touristiques peut très bien fonctionner s’il dispose d’un parking ;  dans un même immeuble un appartement décoré avec goût fera bien plus de rendements que son voisin de palier vide et impersonnel ; une terrasse  ou une vue peut faire gagner beaucoup en valeur locative, etc.

 

  • Enfin, très rapidement c’est la qualité de la gestion de votre bien qui va jouer sur les commentaires qu’il reçoit et vos revenus locatifs. Les sites classent les annonces  dans les résultats en fonction des commentaires qu’ils ont reçus et les voyageurs y prêtent particulièrement attention  lorsqu’ils réservent un bien. Ainsi la qualité de gestion va jouer à la fois sur le nombre de vues de votre annonce mais aussi sur les conversions - à savoir le pourcentage de personnes qui réservent effectivement le bien.

 

Où est situé votre bien, quelle est sa qualité intrinsèque  et comment sera-t-il géré ?

Il y a en fait quatre facteurs qui rentrent en compte dans l’estimation de revenus airbnb qu’on peut calculer pour une location saisonnière : l’adresse, la capacité, la qualité du bien  et enfin la qualité de la gestion.

Le meilleur simulateur Airbnb pour estimer vos revenus en saisonnier

Airdna, une entreprise de data mining et data analysis étudie et calcule les rendements de chaque annonce et a développé un superbe outil qui permet d’utiliser trois de ces facteurs pour estimer les revenus qu’un bien peut générer à l’année : l’adresse, le nombre de chambres, le nombre de salles de bains et la capacité.

 

Vous pouvez découvrir ce superbe outil sur le site d’Airdna : https://www.airdna.co/market-data. Il fonctionne dans le monde entier !          

 

Si on simule un appartement d’une capacité de 4 personnes dans le Marais avec une chambre, une salle de bain, l’outil nous donne ainsi une estimation de 34457/12 = 2871€ par mois.

Simulateur de revenus Airbnb par Airdna

Être plus rentable sur Airbnb : optimiser vos revenus Airbnb

L’outil d’Airdna est sans doute assez proche de la réalité du marché. Chez BnbLord toutefois, nous parvenons à générer jusqu’à 3600€ de revenus locatifs moyens sur des biens similaires dans le Marais soit  30% de plus que ce qu’annonce la simulation d’Airdna.  Notre taux d’occupation tourne d’ailleurs plutôt à 90% sur de tels biens.

Cela s’explique par la qualité de gestion qui est un facteur fondamental pour optimiser ses locations saisonnières ! Être bien noté est la clef du succès dans la location saisonnière : les commentaires que reçoivent un bien ont une vraie valeur.
De même, bien ajuster ses prix en fonction des performances du bien, de la saisonnalité, c’est s’assurer 20 à 40% de revenus supplémentaires.

Faire prendre des photos professionnelles, c’est multiplier les clics sur son annonce et le nombre de personnes qui réservent chez vous.

 

Tous ces facteurs font la différence et vous placent sur la fourchette haute de l’estimation qui pourrait être établie sur votre bien.

 

Faîtes appel à notre outil de gestion pour que nous gérions tout pour vous et maximisions vos revenus locatifs. Nous pouvons gratuitement vous faire une estimation de vos revenus locatifs en saisonnier sur la côte d’Azur (notamment à Nice), la côte Basque (Biarritz, Anglet et Bayonne), Bordeaux, Lyon, Marseille, Montpellier, Strasbourg, Toulouse ou encore Lisbonne et Porto.